40 jours de sédentarité – un bilan à tirer

Voila bientôt 40 jours que nos muscles sont atrophiés. Il y a ceux qui sont entrés tout de suite dans cette thérapie du confinement, ceux qui ont adhéré plus doucement et ceux pour qui c’est une véritable souffrance de ne pas pouvoir se mouvoir librement.

Comment vont les muscles, les poumons, les défenses immunitaires et les corps mis à l’arrêt depuis ce 17 mars 2020 à midi ?

Chacun ayant sa propre perception face au potentiel danger, il n’en demeure pas moins que le résultat est là : les corps confinés ont grossi. Que se soit en raison du stress, de la nutrition moins possiblement variée ou de l’inactivité nous avons pris du poids même si la balance ne le prouve pas encore car le gras pèse moins lourd sur la balance.

Un bilan grassouillet à J+38 du confinement

Il y a pourtant une bonne nouvelle : nous avons survécu à cet événement marquant. Pour combien de temps ? Nous ne pouvons pas le savoir, mais nous devons nous estimer heureux d’être simplement.

Nous devons accepter d’être, même si nous sommes un peu plus gros, nous sommes encore et nous allons préparer l’après à notre propre niveau, cela passe par la phase de préparation au dé confinement.

Pour recevoir des recettes, astuces s’inscrire ici.


×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?

 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up