Alors que nous tentions de nous projeter en nous disant que le virus était loin derrière, nous voila replongé dans la « deuxième vague ». Pourtant la ville originaire de la pandémie ne connaît visiblement pas ce deuxième acte. On peut se demander pourquoi.

Les tests peinant à se faire et les résultats parfois positifs rendent tout l’entourage des victimes présumé coupable nommé « cas contact ». Des délais et des files d’attentes laissent perplexe sur les privations de tous. Chaque cabinet médical devrait pouvoir tester immédiatement toute personne se présentant sur place, sans délai. Chaque pharmacie devrait mettre à disposition des kits de test individuels, chaque urgence devrait pouvoir tester et la responsabilité de chacun serait mise en oeuvre.

Tous acteurs plutôt que tous coupables.

Utilisons la méthode du QQOQCP pour y voir plus clair :

  1. Quoi ?
    • Un re-confinement en France. Les commerces non essentiels doivent fermer, les écoles restent ouvertes, les entreprises peuvent mettre en place le télé travail quand c’est possible. Pour tout déplacement une attestation est demandée, sans quoi une amende de 135 euros sera dressée par les forces de l’ordre.
  2. Qui ?
    • Les Français et Martiniquais sont concernés, toutes catégories, ages ou genre.
  3. Où ?
    • En France, en Martinique. Chez les gens.
  4. Quand ?
    • du 30/10/2020 au 01/12/2020 (à minima)
  5. Comment ?
    • Chaque personne doit rester chez elle, arrêter son commerce, son activité si non essentielle.
    • Les courses alimentaires sont autorisées, les rdv médicaux, pharmacie, motifs familiaux impérieux. Une promenade d’une heure autorisée. Le footing individuel autorisé. Foot et tout sport collectif interdit. Les parcs sont ouverts. Recevoir des amis de la famille est interdit. Interdiction de voyager même d’une résidence principale à une résidence secondaire. Il peut y avoir des attestations permanentes délivrées par l’employeur, le centre de formation.
    • Port du masque est obligatoire dès 6 ans.
  6. Pourquoi ? Pourquoi un re-confinement
    • Plusieurs raisons envisagées probables :
      • le premier confinement fut un échec,
      • les gestes barrières ne fonctionnent pas,
      • le climat des zones les plus peuplées est souillé par une surpopulation, une surproduction, des transports en communs saturés provoquant des promiscuités
      • une alimentation déplorable, dépourvue d’équilibre et de vitamine, pouvant conduire à certains diabètes, et obésité.
      • l’hygiène et la santé des personnes âgées mal pris en charge.

« Face à une situation sanitaire qui continue de se dégrader, des restrictions de déplacement entrent en vigueur sur le territoire métropolitain et en Martinique … » site du Gouvernement. « 


×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?

 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up