L’agence nationale de sécurité sanitaire nous met en garde quant aux pratiques liées aux régimes amaigrissants :

https://www.anses.fr/fr/content/r%C3%A9gimes-amaigrissants

Comment maigrir enfin ?

Ou

Comment perdre du poids avant l’été ?

Et si ces simples questions paraissants anodines étaient dangereuses…

L’Assiette Libre est contre les régimes amincissants pour trois raisons principales, psychologiquement, physiquement et socialement et tente d’apporter quelques recommandations en rapport à ces observations.

 

 

1°) Socialement : maigrir ne devrait pas être un but !

Maigrir ne devrait pas être un but dans une vie, car après avoir minci la personnalité ne change pas et cela ne résout en rien vos problèmes ni ceux des autres d’ailleurs.

Seul les regards de votre entourage et sur vous même sont différents car vous arrivez à entrer à nouveau dans votre ancien jean. Oui il y a de la satisfaction à maigrir mais est-ce une prouesse et surtout pour combien de temps réussirez vous à maintenir une perte de poids basée sur de la frustration ?

Le regard sur un corps dans les normes de notre société a son importance, mais ce qui compte avant tout c’est comment la personne se sent : frustrée, stressée, grosse, mince, normale, ou alors détendue, sereine, zen, sportive, motivée, indépendante et libre de son alimentation, libre de son poids.

 

2°) Physiquement, notre corps n’aime pas les changements de poids rapide.

Notre corps n’aime pas les changements de poids rapide. La peau est distendue après une perte de poids de 5 à 10 kg en moins de trois mois. C’est parfois même plus laid à regarder que les rondeurs de bases.

 

La seule clé de succès est le sport, les habitudes sportives faciles à pratiquer régulièrement.

Toute modification sportive se fait sur le long terme.

30 min de marche par jour est parfait.

30 min de sport par jour sur 20 ans est plus efficace que 3h de sport sur 3 mois.

Et si c’est 10 minutes c’est toujours mieux que rien !

Les habitudes de vie en mouvement : aller à l’école, au travail à pied, à vélo ou se garer plus loin ou encore descendre une station de train ou de métro avant. Faire les courses à vélo ou à pied.

Ca peut être une fois par semaine, par jour ou par mois, ce qui compte c’est le plaisir que vous ressentez à bouger par vous même tout en étant utile et ainsi vouloir le reproduire sans vous forcer.

Vous économisez de l’essence, c’est bon pour l’environnement, pour votre corps et votre moral.

3°) Psychologiquement, plus vous cherchez à maigrir plus vous grossissez.

Quand vous privez une personne de quelque chose, toute l’attention se tourne sur cette privation.

Certains régimes bannissent le pain, les pâtes, les gateaux et les fromages…

Le cerveau n’attend qu’une chose : pouvoir en consommer, les stocker et recommencer.

Résultat : vous grossissez.

Conseil 1 : Placards, frigidaire et congélateur sont vos amis

La question est de savoir qui gère les courses à la maison, car il y a bien des aliments à éviter chez soi : tous les sodas et les aliments ayant un indice de matière grasse supérieur à 25% (excepté les matières grasse végétale).

Les aliments à recommander sont tous les légumes verts, les champignons, les pommes, le thé et bien d’autres.

La clé c’est les courses :

Tous les aliments présents à votre domicile sont bons pour vous.

Tout se passe au moment des courses ou quand des membres du foyer font entrer des aliments.

L’alimentation libre et saine :

Vous êtes libre de manger autant de quantité que vous en ressentez le besoin de préférence aux heures des repas. Il n’y a aucun piège à votre domicile, tous les membres du foyer partagent la même conception d’une alimentation libre et saine.

Exemple :

Dans les placards : des boites de conserve de poissons, concentré de tomate, pâtes, riz, lentilles, légumes, terrines. Chocolat, sucre, farine, fruit sec sans sucre ou sel ajoutés (amandes, cacahuètes, noisette, noix, raisin sec). Pain complet ou de seigle. Les épices et les herbes aromatiques.

Dans le frigidaire : des fruits et des légumes à porté de main. Beurre léger et demi sel, oeuf, et fromage.

Dans le congélateur : haricot vert, épinard, poissons, viande. Sorbet et glace.

L’objectif est qu’il n’y ait pas de frustration à chaque fois que vous ouvrez les placards et le frigidaire.

Exemple : pouvoir manger une pomme sans réfléchir et sans tomber nez à nez avec des gâteaux fourrés au chocolat.

Si votre préférence est le fromage alors faite vous plaisir et choisissez du bon fromage pour le week-end.

Si vous aimez le bon pain, choisissez celui en boulangerie complet ou au seigle, ils seront plus rassasiants que ceux industriels.

Conseil 2 : La mise en valeur de vos aliments préférés.

A force de suivre des régimes vous en oubliez peut-être vos gouts.

Rien n’est interdit mais certains aliments sont tellement bons qu’ils sont réservés et mis en valeur à certains moments comme le week-end, les vacances ou les repas de famille ou entre amis. Ca peut être le cas du fromage, des viennoiseries, des frites et des gateaux.

Si vous savez que vous pourrez en manger dans quinze jours et vous faire réellement plaisir c’est bon pour votre moral, vous n’aurez probablement pas envie d’en consommer avant car l’objectif est fixé sur le plaisir.

Au lieu d’en faire une frustration et d’aller à l’encontre de vos gouts et si vous alliez à la recherche de nouvelles saveurs, de nouvelles recettes et ainsi mettre en valeur vos préférences culinaires sur le site de l’Assiette Libre ?

 

Découvrir le concept de l’Assiette Libre  

 

S’inscrire sur l’assiette libre  

 

Lire les articles du blog   

 

Suivre la page Facebook   

 

E

×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?

 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up